Why do witches burn?

Because they’re made of wood, like bridges, and so float on water, like churches, very small rocks, gravy, and a duck.

Je hais les mises à jour !

Le mars 16th, 2010

Windows, Linux, tous les programmes qu’on utilise tous les jours, et même WordPress et les consoles de jeu, tout le monde se mets à la mise à jour automatique ou conseillée.

La mise à jour de programme ou d’OS est un mal diabolique qui ruine nos vies !!!

Et ceci, expliqué en trois points.

Ça prends de la ressource

Premièrement, la plupart des programmes ne se gênent pas pour se mettre à jour pratiquement toutes les semaines. 54 fois par an. Sont-ils donc si mal codés qu’ils ont besoin d’un coup de peinture tout le temps ? C’est quoi ces délires !
Quand je lance Firefox, c’est pour aller sur un site, pas devoir attendre une minute ou deux qu’il ait fini d’installer ses nouveaux composants dont je me fous.

Je suis déjà assez choqué qu’en 2010, des dossiers puissent mettre plus d’une milliseconde à s’ouvrir (oui, je me fous de tes miniatures de merde, et des infos détaillées du fichier. Ouvrir chaque vidéo pour me faire une icône de dossier, non mais ça va pas ???)…
Mais alors, devoir se prendre des attentes parce qu’un programme a décidé de s’occuper de lui-même au lieu de te fournir ses fonctionnalités, ça me gave !

Est-ce qu’on peut m’expliquer pourquoi Ubuntu a en moyenne besoin de plus de 300 méga-octets d’update par mois ? Trois cent méga-octets !! Mais il réinstalle tout ou quoi ? J’ai coché « que les updates de sécurité ». Il y a 314 millions d’octets de trous de sécurité dans Ubuntu depuis le mois dernier ? Vraiment ????

Ça change les fonctionnalités

Je suis une grand-mère, un dinosaure devant son PC, qui n’aime pas le changement, en bref je suis un mammifère. Peut-être parce que des utilisateurs voulaient un changement, ou pire, parce qu’un développeur a pensé tout seul que ce serai mieux, une option se déplace, un clic ne fait plus la même chose.

Je ne suis pas là pour redécouvrir mon programme toutes les semaines, j’ai des jeux vidéos pour cela ! Je suis là pour les utiliser.

Désolé Firefox, mais la nouvelle tab qui s’ouvre à droite de la tab en cours au lieu de tout à la fin, c’est p’tet intéressant, mais moi je vois surtout que mon réflexe de lancer mon curseur tout à droite de l’écran est maintenant caduc ! Faut que je me rééduque pour ta gueule…

Ça enlève les fonctionnalités

Alors ça c’est le pire. Firefox, à chaque mise à jour, décide que toutes ses extensions ne sont plus compatibles. Hop, poubelle le web-developer.
Pardon ? je fais quoi maintenant, je désinstalle FF et réinstalle une version précédente ??

Un jour, un programme (que je n’ai PAS mis à jour) a décidé de ne plus marcher. La raison : les updates windows ou les updates de mon anti-virus… en tout cas l’un d’eux a décidé que mon programme qui se connecte en ligne ne pourrait plus le faire.
Voilà, je ne peux plus l’utiliser. Du tout.
(oui oui j’ai cherché dans les options de l’anti virus, je lui ai donné tous les droits, que dalle)

Je ne compte plus le nombre de fonctionnalités que j’ai perdu au fur et à mesure des updates. Oui, j’ai eu droit à des nouvelles, mais… et alors ? C’est les anciennes que je veux.

Point bonus : ça ne change que dalle à la sécurité

Une faille de sécurité, à 90%, c’est l’utilisateur devant son ordinateur qui ouvre et exécute tout ce qu’on lui envoi.

A chaque fois que je lis un rapport de trou, du genre buffer overflow, la pire chose qu’on puisse faire généralement, c’est crasher le programme. Pas mettre des images pédophile sur ton ordinateur ni même piquer celles qui y sont déjà.

Alors est-ce vraiment nécessaire de nous emmerder pour ça, vraiment !

8 Responses to “Je hais les mises à jour !”

  1. je me rappelle de mon skype 3.X que j’avais tuné pour ne plus être emmerdé, on aurait dit l’interface de pidgin. Un jour mon skype c’est mis à jour sans me le demander et du coup j’ai perdu tout mon tuning et j’ai du ré-apprendre Skype… heu non en fait j’ai arrété d’utiliser skype CQFD.

    nyamsprod

  2. « Est-ce qu’on peut m’expliquer pourquoi Ubuntu a en moyenne besoin de plus de 300 méga-octets d’update par mois ? »

    Pour corriger quelques bugs qui affectent générallement, il faut bien l’avouer, une toute petite minorité d’utilisateurs. C’est des mises à jours mineures, même si elles se soldent par le téléchargement de dizaines de mega-octets (il réinstalle tout le package affecté par un bug, donc oui, il réinstalle « tout », c’est donc améliorable).

    Si tu n’aimes pas ces mises à jours, tu peux te mettre à Debian : ils ne font que des MAJ de sécurité. (curieusement, les utilisateurs de Debian gueulent parce qu’ils refusent de faire des MAJ sur des problèmes mineurs. Jamais content l’être humain). Ou virer la notification pète-couilles :)

    Pour ce qui est de l’antivirus, je comprends que ça se désactive tout seul si pas à jour, vu qu’il est useless si pas à jour… (c’est toujours le virus sorti la semaine dernière qui va se diffuser et faire des dégâts, pas celui sorti il y a 10 ans).

    Avec un buffer overflow, et un peu d’ingéniosité, on peut obtenir les privilèges de l’application en question (devenir root si l’appli tourne en root par exemple). Mais 90% des trous de sécu sont effectivement des problèmes mineurs. Le problème c’est qu’il reste un petit 1% (voire moins) de trous de sécus vraiment dangereux qu’il faut vraiment patcher immédiatement. On peut tout à fait se dire que tant qu’un trou de sécu ne permet que de crasher firefox, on peut ne pas se presser de patcher. D’ailleurs c’est ce qu’ils font chez Firefox : ils attendent d’avoir plusieurs trous de sécus mineurs patchés avant d’envoyer une MAJ (ou attendent d’avoir un trou plus important). Et ces MAJ de sécu n’affectent jamais le fonctionnement du logiciel, il ne faut donc pas les confondre avec des MAJ de versions majeures qui foutent souvent la merde (le passage à skype 4.0 m’a aussi pas mal traumatisé, d’ailleurs j’utilise encore skype 3.X ; Firefox je ne me presse pas non plus à le mettre à jour, le temps que les plug-ins soient à jour au minimum).

    Et puis c’est grâce à (ou à cause de) de mises à jours automatiques que tu ne vois plus beaucoup de personnes qui tournent avec un Firefox 2.x. Et je crois que beaucoup de développeurs sont bien soulagés de ne pas avoir à aligner la compatibilité de leurs sites avec les version anciennes de tout les navigateurs du marché (on a déjà IE6 qui foutait assez la merde).

    Roberta

  3. Roberta > mon antivirus ne s’est pas désactivé. Qu’il prenne des infos sur les derniers virus je conçois bien, mais qu’il empêche un programme ancien de tourner… d’ailleurs si ça se trouve c’est windows le responsable, ou même encore autre chose.

    Oui je suis d’accords que c’est bien que plus personne ne soit à FF2 et que ce serai bien aussi que personne ne soit à IE6 -_- , mais pour cela, inutile de sortir un patch par mois. J’ai 3 ou 4 ordinateurs, et cette notifications, même une seule fois par mois, de FF, de TB, de doze, de la JVM, etc., ça résume mon utilisation d’ordi à des popups de MAJ.

    Salagir

  4. Salut,

    Juste concernant firefox, moi aussi ce nouveau comportement me gave. Heuresement avec ff tout (ou presque) se paramètre :
    about:config
    browser.tabs.insertRelatedAfterCurrent = false

    et voila :)

    JJL

  5. A merci. Je me disais bien qu’il y aurait un setting de ce genre, mais au lieu de prendre 20 secondes pour le trouver, j’ai préféré perdre 20 minutes pour faire cet article :)

    Salagir

  6. Hein ça…
    Le plus fendard c’est cette saloperie d’Ubuntu du boulot (une bonne veille debian, y a que ça de vrai) qui décide de ce mettre à jour, télécharge un nouveau noyaux alors que les drivers vidéos pour celui-ci n’ont quand à eux pas été recompilé pour la 9.04… Plus d’accélération ni 3D ni 2D… Obligé de passer à la 9.10 à cause de ces conneries… (en plus elle été encore en beta à ce moment là)
    (Quand a Firefox y me donne déjà des boutons quand je doit le lancer sur une machine pas à moi… Aller hop, un p’tit Opera qui ce lance en 2s avec 50 onglets y a qu’ça d’vrai !)
    (Et pour les failles de sécu, je déconseille de mettre le nez dans le code de Firefox, c’est plus des boutons que ça donne, c’est la lèpre…)

    Pas Tes Tiques !

  7. Ah le problème des mises à jour. Pour essayer de le régler on a vu deux choix. Je vais citer deux exemples précis mais il existe d’autres OS qui se divisent également dans ces deux choix, seulement pour rester clair, je m’en tiendrais aux plus connus.

    Celui effectué par Microsoft : Windows ne s’en charge pas. Alors c’est à chaque programme de le gérer. Et là on a vu pas mal de choses, des mises à jour presque forcées qui demandent de mettre à jour le programme à chaque lancement (Firefox par exemple), des mises à jour forcées où le programme refuse de fonctionner si on ne la fait pas (ça arrive plutôt sur des programmes particulièrement chers qui parfois même nécessite un paiement pour que le programme fonctionne. C’est plutôt rare mais ça arrive.), des simples pop up toutes les trois heures, ou rien.

    Et il y a celui effectué par GNU/Linux, c’est le système d’exploitation qui gère les mises à jour. Je peux dire d’expérience que ça marche plutôt bien. Seulement voilà, il se trouve que vous avez évoqué le cas d’Ubuntu. Ubuntu fait parti de ces distribution très User-Friendly (Amie de l’utilisateur, pour ceux qui tiennent en horreur la langue de Shakespeare), qui décident d’être simples et conviviales. Certes, il le faut car tout le monde n’a pas l’envie ni la nécessité de maitriser complètement son ordinateur. Néanmoins, de part sa philosophie et sa position, Ubuntu doit faire des choix et c’est ce dont vous parliez, parmi ces choix, il y a les mises à jour presque forcées par ces notifications.

    Ubuntu m’a déçu, en ce sens où, il se montre trop décideur et je n’aime pas ça. Il est plutôt désagréable d’aller à l’encontre de ces décisions. Dans l’ensemble, je trouve qu’ubuntu ne se prête pas à une utilisation avancée mais pour Mme Michu qui ne connait pas à l’informatique, il vaut mieux qu’on lui recommande fortement de faire ses mises à jour.

    Après, ce que je peux conseiller, c’est d’utiliser une distribution un poil moins user-friendly. Debian, par exemple, très simple d’utilisation et dont l’installation ne pose aucun problème à quiconque sait lire. Et dans ce cas, il est très simple de planifier les mises à jour à une heure où l’on utilise pas son ordinateur, où même simplement faire un script qui fait les mises à jour puis éteint l’ordinateur, ou un script automatique à l’extinction de l’ordinateur. Et surtout sous debian, les mises à jour sont peu fréquentes. Il existe un très grand nombre de distributions, suffisamment pour couvrir tous les besoins. Après, j’ai cité l’exemple de Debian, mais ce n’est pas une distribution que je recommanderais pour un usage personnel. Il suffit de chercher pour trouver chaussure à son pied.

    J’espère que je ne me suis pas trop montré expansif à propos de GNU/Linux et avoir fait de mon post de la propagande mais je pense que c’est une bonne solution à ce problème, si toutefois, on sait éviter des distributions ne répondant pas à ses besoins.

    Reihar

  8. AH Enfin quelqu’un qui pense comme moi pour la gestion des onglets sur firefox D’:
    Déjà, ils avaient changé le comportement du dernier onglet ouvert (quand je veux fermer le dernier onglet mais pas la page blanche), un détail mais bon, une habitude. Merci le about:config de firefox, qui permet pas mal de choses…

    en fait, je suis assez d’accord sur quasi tout de cet article….

    Pallas4

Leave a Reply