Why do witches burn?

Because they’re made of wood, like bridges, and so float on water, like churches, very small rocks, gravy, and a duck.

J’aime pas… les gens qui font des actions dont la conséquence ne profite qu’à eux, dérange les autres, et qu’en plus de cela, ils demandent des droits et une attention particulière pour continuer à le faire.

Pas clair ce que je raconte ? Laissez-moi vous donner quelques exemples.

J’aime pas les clopeurs !

Je n’ai rien contre les drogués. Mais est-ce que je vous plante mes seringues d’héroïnes dans le bras pendant les soirées moi ? Non.

Comme l’alcoolique, le clopeur est un drogué. Sauf que peu de drogués prennent leur fixe pendant leur pause au bureau, puis viennent te parler, déversant sur toi l’odeur monstrueuse de leur drogue sur ta figure. Je veux dire, si un collègue revenait de la machine à café avec une haleine d’alcool, on le virerai. Mais l’haleine de clope, qui contrairement à la précédente reste sur les habits, est tolérée.

Je n’ai jamais quitté une discussion, une table ou un groupe subitement pour aller boire mon whisky-coca à la fenêtre. Je n’ai jamais coupé une personne parce que je devais aller vérifier mes mails, jouer à Zelda ou me verser un coca parce que ca fait 3 heures que j’en ai pas bu je tiens plus là.
J’en déduis que je suis donc plus accro, par exemple, aux toilettes et à dessiner Geek’s World qu’au coca, mais mes petites addictions ne sont rien face à celles du fumeur moyen.

Je dois dire que l’addiction de certains dérange plus que d’autres. Ca ne me dérangerai pas qu’une personne sorte sa fiole d’absinthe en lieu public pour en boire une gorgée. Tant qu’il n’est pas bourré ou fou et ne dérange les autres. Problème : le clopeur est « bourré » dès la première cigarette. S’il m’envoyait à la figure une douce odeur de romarin ça ne me dérangerai pas outre mesure. Dommage, l’odeur de la clope est dégueulasse, se pose sur les habits, et en retour de soirée, l’odeur de tabac froid est tellement immonde que même les fumeurs doivent jeter immédiatement leurs habits au linge sale afin de pouvoir à nouveau respirer.

Alors après, n’allez pas jouer vos victimes et persécutés parce qu’on interdit de plus en plus de fumer dans tous les lieux plus ou moins public. Je suis pour toute forme d’interdiction de vos parasitages en série. Allez puer et saloper chez vous : je ne me plains personnellement pas de l’interdiction de pisser sur les pantalons des gens dans les bars, pourtant je trouve que c’est un acte social pertinent !

De plus, une grande partie (non pas tous, inutile de dire « moi je le fais pas ») des fumeurs jettent par terre de nombreuses saletés. A commencer tout simplement par des morceaux de paquet.
Déjà à l’ouverture : le petit fils de plastique est enlevé… et jeté par terre. Puis le haut du plastique transparent retiré, et jeté par terre. Le paquet est ouvert, et un truc de papier/alu est enlevé, et jeté par terre.
Et j’ai vu de nombreux fumeurs jeter le paquet vide par terre également.
Enfin, le mégot. 100% des clopeurs jettent leur mégot par terre. Et bien c’est dégueulasse. Non, le mégot n’est pas super-biodégradable. Le mégot est retiré du trottoir non pas par l’opération du saint esprit ou de la nature, mais bien du balayeur de rue !

Alors les drogués : veuillez arrêter ! (et ainsi faire de pertinentes économies)
A ce conseil que je n’hésite pas à donner, des fumeurs m’ont dit que ce n’était pas si facile. Après tout si l’on vends de nombreux patchs et autres méthodes, c’est qu’il doit y avoir une raison.
Je ne vous accuse pas de manquer de self-contrôle, mais plutôt de vous cacher une terrifiante vérité : si vous êtes incapable d’arrêter, cela ne prouve-t-il pas que vous êtes des drogués de première catégorie ? Comment vous pouvez vivre en sachant que vous êtes encore plus dépendant de ce bâton empoisonné que… de la bouffe !?!

Personnellement si je me mettais à trembler parce que je n’ai pas bu de coca, touché à un ordi, joué à la console, depuis plus de 5 heures, alors je me poserai des questions sur mon état de santé.
Pour info, j’ai testé et je peux me passer de tout cela plusieurs semaines sans le moindre pet de symptôme (oui, l’inquiétude que je rate des mails importants ou des updates en ligne s’efface de plus en plus au fur et à mesure que passent les jours sans internet. C’est cool)

J’aime pas les motards !

Je remarque que seuls les motards défendent les motards. Normal. Il faut être taré, ou motard, pour dire du bien de cet engin mortel.

Que vous aimiez risquer votre vie sur un engin sans protection aucune à 130 Km/h, ca ne me dérange pas. Ce qui me dérange, c’est que pour augmenter la sécurité de votre occupation monstrueusement mortelle, vous demandiez à tous les autres usagers de la route de faire moult sacrifices.

Sur autoroute ou périth, vient le problème des phares. Lorsqu’on a proposé à toutes les voitures d’allumer leurs feux de jour, les motards ont dit : « Ah non, c’est notre truc à nous le phare allumé de jour ! Si toutes les voitures font de même, vous ferez pas attention à nous ! »
Mais je veux pas faire attention à vous les mecs ! Je n’ai pas à ME sacrifier et à faire encore plus attention sur la route pour votre petit confort d’avoir le droit de me dépasser pendant les embouteillages et vous mettre en danger.
Donc maintenant vous mettez vos warnings. Clignotants permanents. Bravo. Vous n’êtes pas les rois de la route, simplement les parasites de la route. Est ce que je vous demande de limiter les vitesses des voitures et de faire attention à moi pour que je puisse prendre le périth en rollers moi ?

Dans les rues de Paris, vous passez entre les voitures roulant et les voitures garées, créant votre petite voie de motard, frôlant ainsi vos ennemis à quatre roues… ou les piétons. Un peu comme un vélo, mais en 3 à 5 fois plus vite.
Pourquoi ils ne roulent pas sur la voie voiture, comme les engin motorisés qu’ils sont, au lieu d’essayer de tout le temps dépasser par la gauche, la droite ou en-dessous, demande-je ?
Parce que si une voiture freine brusquement, ou accélère brusquement, et qu’elle éclate une moto, ca fait super mal, me réponds un motard. Pour notre sécurité, on ne doit PAS rester entre l’avant et l’arrière de deux voitures.
Mais qu’est ce que vous faites sur cette route si elle est si dangereuse, bordel ??

Dites-moi : combien de vélocyclistes se sont faits décapités par les barres de bords de route en se crachant contre elles ? Des gars sous stéroïdes peut-être… Combien chez les voitures ? Pas beaucoup non plus je pense…
Ne pensez-vous pas qu’il y a un problème à vous prendre pour un vélo avec un moteur de voiture ? A moins que vous vous preniez pour une voiture avec des protections de vélo ?

Enfin, car tel le clopeur il fallait que votre petite manie fasse même souffrir tout le monde aux alentours et pas simplement les usagers de la route, la mob est le créateur de bruit le plus important qu’il m’ai été donné de juger, AVANT les bébés et gamins avec un sifflet, AVANT les camions, AVANT les alarmes anti-incendie, AVANT les travaux à côté de chez moi.
Mais comment pouvez-vous supporter un tel vacarme ? Le moteur strident et aigu à un milliard de décibels avec effet doppler m’arrache mes oreilles de piéton à chacun de vos passages.
Une voiture démarre ? Ca fait un vroum et c’est fini. Une moto démarre ? Pendant que monsieur mets ses gants, cet engin reste super bruyant sous mes fenêtres.
Et ceci exclus encore les casse couilles fiers de l’être qui font tourner leur accélérateur juste pour entendre leur moteur rugir.
Vous faite du tapage nocturne, vous faites du tapage diurne. Vous êtes des casse couilles !

Moi, c’est mieux.

Charité bien établie commence par soit-même : j’utilise constamment le vélo. Est ce que je demande des droits particuliers pour le faire ? Certains le font, pas moi.

Les vélos peuvent être de sacrés casse couilles. Ils peuvent rouler à toute blinde sur les trottoirs justifiant que la route est dangereuse pour eux. Ils n’ont pas le droit. Arrêtez-les et engueulez-les. Si la route est trop dangereuse pour eux, qu’ils ne prennent pas le vélo !
Sur le trottoir, je me permets, le moins souvent possible, de rouler (au lieu de marcher en tenant mon vélo comme je devrais), dans des cas particuliers, et reviens sur la route à tout croisement de piétons. Il faut rouler au plus au bord des trottoirs, pour s’éloigner au maximum des portes d’où peuvent sortir à tout moment des gens. Il faut rouler lentement ! Je suis en tort et je le sais.

Le vélo sur la route, de par sa terrifiante lenteur, ennuie fortement les voitures. C’est normal. Personnellement, je n’hésite pas à me ranger sur une place vide pour laisser passer les voitures, comme le ferai un (bon) conducteur de tracteur sur une départementale.
C’est une question de savoir-vivre.

Enfin je n’utilise pas ma sonnette pour dire aux gens de dégager comme le font beaucoup d’autre. Non mais il se prends pour quoi ? Tu es un vélo, tu es maniable. Sonnette pourquoi pas dans des moments particuliers, mais ne demande pas à ce qu’on fasse spécialement attention à toi !

16 Responses to “J’aime pas les casses-couilles !”

  1. A mort les clopeurs, ils méritent de mourir d’un cancer. Ah mais, suis-je bête, ils le font déjà.

    Le pire dans tout ça, c’est que depuis la loi anti-tabac dans les lieux publics, les fumeurs sont tous … devant les entrées !
    Comme ça, pas moyen d’y échapper, il y a une foule compacte de cancerophiles à traverser avant de parvenir aux bureaux, pareil pour en sortir. Ca gène le passage, ca pue, c’est dangereux (allez, tenons tous nos clopes allumées le bras le long du corps dans un passage des gens obligatoire et étroit), et on ne peut plus y couper.

    Je demande, comme toi, interdiction de fumer PARTOUT où c’est public. La rue, les parcs, les quais de train (même si c’est déjà le cas, il faut mettre des flics pour que ce soit respecté), tout sauf chez les gens.

    Je me réserve le droit de donner un violent coup d’épaule à tout fumeur bloquant le passage parce qu’il fume devant une entrée.

    Jashugan

  2. J’ avoue avoir du mal a savoir si tu es réellement sérieux a propos de tout ca ?
    En tout cas j’ espere sincerement que tu ne ressens pas aussi fortement tout ces petits désagréments dans ta vie de tous les jours sinon ca doit etre bien difficile.
    Laissons un peu les gens vivre librement et essayons nous-meme de profiter un peu de cette libertée, la vie n’ en sera que plus agréable.

    Guest

  3. Moi je suis fumeur, j’ai conscience de ces désagrément, mais à vrai dire ce genre de réflexion incite tellement à vous faire encore plus chier… Pour les mégots je reconnais que même moi j’aimerai pouvoir ne pas les jeter tout le temps par terre, le seul problème c’est que les cendriers de poche c’est pas idéal à souhait.

    Enfin toute addiction a ses défauts xD (dure de trimballé une bouteille de sky en toute circonstances…)

    Enfin ton discours est paternaliste et anti-libéralisme a mort (et je ne parle plus de la clope la) franchement on dirait mon père xD

    Bien sur qu’il y’a des casses-couilles, mais mettre tout le monde dans le même panier n’avance à rien, ca s’apelle généralement du racisme de base. Si tout le monde était tout bien comme il faut on vivrait peut-être encore a l’âge de pierre.

    J’espere te revoir dans quelques années au bout de mon amphi ;)

    [b3n]

  4. On a plusieurs fumeurs au boulot et ils ne sont pas tous propres mais jamais ils ne laissent de traces de leurs clopes. Les emballages de paquet, les paquets, les mégots, tout va à chaque fois dans la poubelle (sans exception). Ils ne fument que dehors où chez eux mais jamais dans ta voiture quand tu les emmènes par exemple. Je sais, c’est très rare et je les remercie de ces efforts car c’est très appréciable.

    Ensuite, pour les motards, je ne suis vraiment pas d’accord avec toi. D’une, je ne suis pas motard mais je vais les défends quand même (Déjà, rien que sur la défense des motard, on est pas d’accord). Les motards ne demandent que de s’écarter pour eux de quelques centimètres sur le périph ou les embouteillages et, ma foi, c’est trois fois rien. Le reste (les clignotants, les phares éteints le jour, …) est demandé par le code de la route. Oui, il faut mettre son clignotant quand on change de voie et c’est le code de la route qui l’exige. Je précise que c’est utile pour tout le monde (voiture inclus) et qu’il faut le faire tout le temps même quand « personne n’est la pour le voir ». Pour en revenir à l’écartement, il permet à tout le monde de gagner du temps, surtout les motards évidemment mais dans une moindre mesure les voitures aussi puisqu’il y a moins de voitures (=> transformé en motard). C’est sympa pour la planète aussi de ne pas prendre une voiture juste pour une personne, ça consomme moins d’essence. Sinon, les voitures et les motos ne sont absolument pas ennemis. En tant que conducteur, tu es un usager de la route, tu acceptes de te plier au code de la route et tu te dois de faire attention à TOUS les autres usagers sans exceptions (voitures, camions, motos, vélos, piétons, …). Il n’y a pas de différences de jugement à faire, la route est dangereuse pour tout le monde quelque soit la vitesses. Pour le bruit, je dirais que tu confonds motards et connards. Les connards pétaradent en boucle sur 200m et en sont fier, les motards ont des vraies motos qui ne sont pas traffiqués et qui font moins de bruit rien qu’à l’arrêt. Je termine avec les feux en pleins. Je déteste les gens qui allument leurs phares en plein jour (et aussi quand il fait un chouilla nuit), quand j’en croise un , ça m’agace et je l’insulte dans ma voiture (ou à pied si je suis à pied). Je suis de ceux qui pensent que les personnes qui ont besoin des phares pour mieux voir une voiture devrait soit aller chez l’ophtalmologiste soit ne pas conduire.

    Mazzu

  5. [b3n]
    toute addiction a ses défauts xD (dure de trimballé une bouteille de sky en toute circonstances…)
    Ce n’est pas mon problème tant que tu me la fait pas porter. Ce n’est pas que vous augmentiez votre poids de quelques gramme qui m’emmerde, c’est bien que vous allégiez en les fumant. Vous boiriez vos clopes, ca puerait moins.

    Enfin ton discours est anti-libéralisme a mort
    +1
    Je suis contre le libéralisme. Ca consiste à laisser les cons faire ce qu’ils veulent.

    On fera la révolution et on pendra le dernier fumeur avec les tripes du dernier motard ! :)

    Mazzu
    Ils ne fument jamais dans ta voiture quand tu les emmènes par exemple.
    Putain y’a intérêt ;) Ca doit faire mal de se faire jeter de la voiture sur l’autoroute à 100 km/h, surtout avec une clope à la main, et un motard qui dépasse par la droite qui lui roule dessus ! :)

    il faut mettre son clignotant quand on change de voie
    Tu déformes mes paroles. C’est bas. Ce n’est pas un clignotant mais un warning permanent. Ca ne me dérange pas de laisser de la place pour leur passage, à eux comme à un vélo. Mais ca me dérange quand ils croient que ce passage leur est totalement acquis, alors qu’il sont entre deux voies, ce dont le code ne la route ne m’a jamais parlé.

    C’est sympa pour la planète aussi de ne pas prendre une voiture juste pour une personne
    Heu, en ce cas le covoiturage et les transports en communs sont plus efficaces que la moto…

    Pour le bruit, je dirais que tu confonds motards et connards
    Au boulot, tous les jours il y a 5 voitures et camionnettes qui rentrent et sortent dans la cours, et une moto. Tous les jours je suis dérangé par le bruit pétaradant de cette mob qui démarre. Rien pour les autres véhicules. C’est un fait. La moto est plus bruyante.

    Je déteste les gens qui allument leurs phares en plein jour
    Moi je m’en fous un peu : de jour un phare allumé ne se voit presque pas.
    Enfin j’espère qu’on parle bien des feux de croisement et pas des pleins phares !? (les feux en plein??) Parce que là oui faut vraiment être un blaireau…

    Salagir

  6. Mais quel râleur ce Salagir ! :D

    C’est vrai les clopeurs puent de la gueule et parfois ça seraient bien qu’ils mettent une certaine distance pour qu’on puisse respirer. Exemple :
    L’an dernier en formation le directeur avait tendance à venir nous parler d’assez près, son haleine était un mélange de clope, un peu d’alcool et de bonbon à la menthe pour essayer d’avoir une bonne haleine justement… à chaque fois je croyais que j’allais vomir u_u

    « la mob est le créateur de bruit le plus important qu’il m’ai été donné de juger, AVANT les bébés et gamins avec un sifflet »

    > les gamins ont besoin de rien pour être super bruyant et très chiant par la même occasion, j’en ai la preuve presque tout les jours.

    Sinon motards, cyclistes, piétons, agriculteurs, automobilistes.. pour moi ils sont tous chiants sur la route quand je conduis :)
    Les motards, parce que faut toujours qu’il te dépasse comme des malades (pas tous mais la plupart). Les cyclistes parce que faut toujours qu’y en ai un quand tu peux pas dépasser parce que y’a plein de monde de l’autre coté et que j’ai pas envie de le balancer dans le fossé pour passer. Les piétons, parce que des fois ils traversent à 2 mètres d’un passage piéton. Les agriculteurs parce qu’il faut toujours qu’ils sortent leurs tracteurs quand y’a du monde sur la route >_<
    Et les automobilistes parce que y’a toujours des connards qui respectent pas les limitations et qui mettent pas leurs clignotant dans les rond-point è_é (j’dis pas que je conduis super bien mais j’essaye de pas faire trop de conneries :p)

    Faye

  7. > Clignotant
    Je ne pense pas m’être tromper, je parlais là des clignotant que doivent allumer les conducteurs pour signaler leurs changements de voies. C’est d’autant plus important pour les motards.

    > La planète
    Oui, les transports en commun c’est toujours mieux, pas de doute là-dessus. Mais déjà c’est mieux que du « mono-voiturage » et parfois même que le covoiturage en cas de bouchon car ils vont plus vite et ne reste pas planter en plein milieu à polluer.

    > Bruit
    D’ici, je dirais que c’est un connard avec un moto :)

    PS : La zone de commentaire pourrait être agrandie ?

    Mazzu

  8. Sacrilège, on ne bois pas l’absinthe à la bouteille (ou fiole) ! Il faut lentement y faire couler de l’eau à travers un sucre !! Et l’absinthe et le pastaga, ça sent quand même sacrément fort. Tu me diras, ça sent bon au contraire de la clope :)

    Avant l’interdiction il était purement impossible d’imaginer un bar non fumeur. Pourtant, ça aurait été un concept intéressant un bar non fumeur. Commes les wagons fumeurs et non fumeurs dans les trains.

    Mais voilà, ça n’existait pas ; les fumeurs se débrouillant pour que les non-fumeurs subissent leurs addictions. Alors voilà, vous obligiez les non fumeurs à subir vos horreurs, maintenant la loi est passée : plus d’établissement fumeur ! (en théorie…). Un truc qui aurait été marrant à tenter c’est le concept de licences pour rendre un bar fumeur (comme pour l’alcool). Le patron pourrait choisir de rendre ou non son établissement fumeur, en payant (fort cher) une redevance :)

    Pour les motards, on pourrait s’amuser à les catégoriser parce qu’entre la Harley et le Scooter, ce ne sont pas les mêmes catégories de merdes.

    Et puis je veux pas dire, mais le coup des feux allumés en plein jour, ça sert à rien. Au Danemark où c’est obligatoire, on finit habitué à ca en 2 jours. Pourquoi ne pas aussi demander à ce que toutes les voitures soient rouges Ferrari pour qu’on les voit mieux ? Par contre, l’électricité de ces feux est pas gratuites (et même si c’est du pétrole, ou de l’essence).

    Ya une sonette sur les vélos ? Je l’utilise jamais ce gadget. Ce n’est pas parce qu’il y a un klaxon sur les voitures que cela qu’une sonette a une utilité sur les vélos.

    Maxime

  9. Je suis motard et fumeur, je suis choqué :)

    En gros tu condamnes les fumeurs car ils puent, soit condamnons les sportifs qui prennent le bus/tram/metro à tes côtés et qui puent la transpiration. J’ai toujours réspecté le fait qu’un non-fumeur (et parfois même certains fumeurs) soit géné par la fummé, l’odeur, et le risque d’être malade. Cela dis je trouve que les restaurant étaient bien mieux lorsqu’ils existaient des zones séparant fumeurs et non-fumeurs. Pourquoi Interdire quand on peut faire des compromis et laissé le choix aux gens?
    Idem pour les bars? En quoi une lois peut interdire le propriétaire de laisser les gens fummer chez lui? Je ne parle même pas des petites boutiques où les propriétaires doivent sortir de leurs locaux.

    Pour ce qui est des motards je ne sortirais que la vielle reponse que de nombreux motard on déjà dû te sortir: En quoi la route est-elle plus aux voitures qu’aux motos? Partageons!

    Shinto

  10. Shinto:
    Comparer les très rares personnes puantes et suantes avec les très nombreux fumeurs n’as pas vraiment de sens. Je n’aime pas non plus les premiers, mais en valeur absolue, ils m’importunent énormément moins.
    Les zones fumeurs et non fumeurs étaient une hypocrisie insupportable, car quand les dernières existaient, c’était souvent une table ou deux au fond de la salle loin de la fenêtre, un grand sert-à-rien.
    Bar ? Chez lui ? Pardon, un bar est autant un lieu public qu’un restaurant.

    En quoi la route est-elle plus aux voitures qu’aux motos ? Très simple : en MOYENNE, pleins de motos font n’importe quoi, zigzaguent entre les autres véhicules et mettent en danger les autres et eux-même. Alors que peu de voitures le font.
    Désolé de sortir ce cliché, qui est, heu… VRAI.
    Un motard qui conduit bien me dérange pas plus qu’un cycliste qui ne roule pas sur les trottoirs. Enfin, s’il peut également arrêter d’être plus bruyant de 3 marteaux piqueurs.

    Salagir

  11. J’ai un ami qui vient de sombrer cette année dans la clope/drogue & la moto.
    La bouffe passe bien après ça pour lui désormais comme tu le dis.
    Tu as vraiment bien raison dans la totalité ;)
    De toute façon aujourd’hui, les gens s’en foutent de mourir… et c’est bien fait pour leurs gueules !

    Catar4x

  12. oui je suis assez d’accord avec toi mais c’est un peu un manque de modestie le dernier paragraphe (moi je suis gentil je fais tout bien etc…) mais bon quand t’es en retard tu dois quand même jouer un peu le casse couille à vélo xP
    pour les motards je suis également assez d’accord avec toi mais si il n’y avait pas de risques dans la vie qu’est ce qu’on s’ennuirait (imagine si tu n’avais pas de fans enragés qui te poursuivent dès que tu prends le bus ou de serveur qui plante)ta vie serait passée à aller au boulot et dessiner des webcomics le soir quand tu rentres (je ne précise pas que tu manges et fais toutes les activités de la vie courante)

    TH3 Mot (sarumane)

  13. A propos des fumeurs:
    Je dois avoué que quand je fini ma journée et que à l’entrée je doit sortir en apnée pour ne pas me faire brûlé les poumons par une meute de fumeur, je vois les fumeurs de façon assez noir (si ils veulent s’empoisonner ils peuvent le faire mais pas en masse devant la porte comme si ils essayaient de vous emporter avec eux!)

    A propos des motards:
    Déjà, un type qui allume sa mob sous ma fenêtre, au bout de la deuxième fois j’ouvre la fenêtre et lui fait la remarque qu’on bosse (si il continu il se reçoit mon café).
    Seulement, les motards restent des automobilistes comme tout le monde et les motards, fou ou respectueux du code de la route, pourrait eux aussi faire la remarque que certaine personne en voitures n’hésite pas à « oublier » un stop et que si le motard passe à ce moment … (la réponse sal**d pourrait être: « il n’as qu’a pas allé sur la route » mais comme je le dis plus haut, ils sont autant automobilistes que n’importe quel autre véhicules.)

    En résumé:
    D’accord pour les fumeurs, ok pour les motard casse-couille, mais gardons un esprit de discernement.

    Voilà!

    Firtorios

  14. Moi je suis motard , monsieur.Et depuis 30 ans , monsieur.

    Je pense que tu n’est qu’un scribouillard.
    Pourquoi?
    Parce que déjà t’écris n’importe quoi.Les mobs , ce n’est pas des motos.
    Tu fait du Vélo ? C’est bien ! Le plus libre( le conducteur) et le plus dangereux de tous les véhicules ,très bon choix la petite reine. Surtout parmi les autres , déjà un pied dans le cercueil!Sans parler de la mentalité , reine aussi peut-être ?
    LA LIBERTE DES UNS S’ARRETE OU COMMENCE CELLE DES AUTRES !

    bobby

  15. Est ce que quelqu’un a compris la moindre logique ou argumentation dans le com de bobby ?

    Bon ceci mis à part.
    Je suis passé à Paris récemment. J’ai conduis. Y’a quelque chose de nouveau. Quelque chose qui n’était pas y’a quelques années.

    Les motards ont officieusement modifié le code de la route à leur envie, et font respecter leur règle personnelle par grands coups d’insultes, klaxons, et passages en force dangereux.
    Si je comprend bien, sur une route à plusieurs voies, lorsque la circulation n’est pas totalement fluide, entre la voie rapide et la voie du milieu, il y a « le passage magique pour motard ».
    Toute ma vie j’ai cru que ce passage était la ligne de démarcation entre les deux voies. Que nenni. C’est maintenant une nouvelle voie.
    Alors bien sûr, depuis toujours les motard passent par cette voie pour circuler entre les voitures quand ça n’avance pas. D’ailleurs ça, je ne le reproche pas. C’est normal de profiter de sa mobilité et petite taille pour avancer, et puis ça encombre moins les routes.

    Non, le problème c’est la transformation du « hop je passe lentement puisque ça avance pas » en « c’est ma voie connard, fait de la place ».
    Car dans cette voie, alors que toutes les voitures se déplacent de 0 à disons 20 km/h, les motos veulent s’octroyer un 50km minimum. Elles foncent comme des malades, ce qui est très dangereux (surtout pour elles, je tiens à le préciser), entre des voitures immobiles, sur ce qui n’est PAS une voie.
    Tous les parisiens, pauvres cons, ont déjà pris l’habitude, sur la voie rapide, de *s’écraser à gauche*, et sur la voie du milieu, de *s’écraser à droite*. Histoire de créer réellement cette voie.
    Dois-je vraiment préciser qu’on m’a toujours appris à rouler au milieu de ma voie ? Toucher les bords, ce n’est pas vraiment sécuritaire non ?

    Alors évidement, je n’étais pas au courant de ce nouveau « code de la route ». De plus, je conduisais une grosse voiture, donc ma voie de base, je la remplissais bien. Je me suis pris maints klaxons et même des gens qui ont ralentis pour m’insulter, ou me dire d’un signe de la main « mais qu’est ce que tu fous sur notre voie pauvre con ? Tu vois pas que toutes les autres voitures s’écrasent sur les côtés ? »

    Je suis désolé, mais ce genre de choses n’est pas tolérable. Ces motos roulent trop vite par rapport aux autres véhicules en cas de ralentissement. Les véhicules qui comme de bons moutons créent la voie, s’approchent des autres ce qui créé du danger, et aident les motards à foncer là où il ne devraient pas, ce qui créé du danger.
    Une fois encore, ce véhicule qui n’est *pas adapté à la route* augmente le niveau de dangerosité de la conduite en général, et essai de tordre à sa convenance le code de la route. Après avoir choisi d’utiliser le « warning » pour qu’on lui ouvre la voie comme un véhicule prioritaire, il demande maintenant sa propre voie.
    Désolé, mais je n’ai jamais demandé à ce que les voitures s’adaptent à mon vélo. Je ne roule pas sur les autoroutes (où je serai un danger) et m’écrase dans la file de droite.
    **Les voitures sont assez occupées sur la route, pour ne pas avoir à vous créer des passage prioritaire !**

    Ne vous inquiétez pas, chers motard indignés et imbus de vous-même comme le petit bobby, qui pensez normal que l’on fasse tous les sacrifices pour vous permettre de foncer sur les routes avec votre engin instable. Je pense également que ne devraient pas se mettre sur les routes, les types en rollers, les charrettes à bœufs, les planches à voile à roulettes… Je n’ai rien contre les motards en particulier. J’ai même des amis motard (moins après l’écriture de ce post, c’est sûr). J’ai juste quelque chose contre les gros cons.
    Tous les motards ne sont pas des gros cons. Même sûrement que la plupart ne le sont pas du tout. Mais tous ceux qui ont rasés ma voiture à l’arrêt, dans leur voie magique, sont des gros cons : insulter ceux qui respectent le code de la route, car ça les empêche eux de ne pas respecter, comment les appeler autrement ?

    Que l’on ouvre la route à d’autres moyens de transports, pourquoi pas. Mais que ce soit fait proprement, et pas à tous les coups au dépends de la sécurité de tout le monde.

    Salagir

  16. Je te plussoie à 100% =)

    Je suis encore au lycée, du coup je ne conduits pas. De plus, je ne vie pas dans une grande ville, donc je n’ai pas de problème avec les motos. Mais de temps en temps, un petit con s’amuse à passer sur la route départementale qui passe juste à côté de chez moi à 2h du mat’, et là je peux vous dire que tout ce que je veux, c’est lui balancer la première chose qui me tombe sous la main à la tronche. Donc je comprend à moindre mesure.

    Les fumeurs. A mon lycée, ils ont tous pris une sale habitude : adultes ou élèves, ils se mettent juste à côté du portail à 7h50, et se mettent à fumer jusqu’à 8h05 (notons qu’on est sensés entrer en cours à 8h00). Et bien sûr, ils ne se contentent pas que du portail : certains s’amusent à faire une ligne du portail jusqu’à l’arrêt de bus. Mon lycée étant loin de toute forme d’habitation, la quasi-totalité des élèves viennent en bus, dont moi, et je suis obligée chaque matin à rester en apnée sur presque une dizaine de mètres. Si je prend une inspiration trop tard, ou si je manque d’oxygène trop tôt, malheur ! Je me retrouve avec le goût de la fumée de cigarette dans la bouche et une nausée insupportable toute la matinée. Alors d’accord pour qu’ils fument dehors, mais qu’ils aillent pas se foutre là où le plus de personne passe. Y a je sais pas combien d’hectares de champs inutilisés autour de mon lycée, profitez-en ! (et évitez de nous foutre le feu s’il vous plait)

    Je pense qu’on peut rajouter dans la catégorie des casse-couilles les connards qui font la fête toute la nuit. Derrière chez moi, il y a des immeubles, où les habitants ont pris l’habitude de mettre la musique à fond dans la cours et de se mettre à chanter/gueuler/danser de 22h à 2-3h, nous empêchant de pioncer tranquille alors qu’on doit se lever le lendemain à 6h (ils font tellement de bruit qu’on continue à les entendre la fenêtre fermée, c’est pour vous dire).

    « Les motards ne demandent que de s’écarter pour eux de quelques centimètres sur le périph ou les embouteillages et, ma foi, c’est trois fois rien. »

    Petite info : Il faut faire un écart d’un mètre pour dépasser un deux roues ou un piéton en ville ;D

    « mais si il n’y avait pas de risques dans la vie qu’est ce qu’on s’ennuirait  »
    Rien ne les empêche de prendre des risques. A condition qu’ils n’en font pas prendre à d’autres. Parce que, d’après la loi, et comme il a été rappelé plus tôt, la liberté de quelqu’un s’arrête là où la liberté d’autrui commence. Et on est libre de vivre en bonne santé, non ?

    Almarane

Leave a Reply